AXA cede una piattaforma vita per 1,2 mld euro

Laurent Thévenin
AXA continue la transformation de son portefeuille d’activités. Le deuxième assureur européen a annoncé mercredi après Bourse être entré en négociations exclusives avec la société de capital-investissement britannique Cinven pour lui céder AXA Life Europe (ALE), une plate-forme spécialisée dans
les produits d’assurance-vie « variable annuities »
(annuités variables). Cette opération – annoncée à la veille de la présentation de ses résultats semestriels – pourrait rapporter à AXA près de 1,2 milliard d’euros en numéraire au total. Dans le détail, la cession potentielle des actions ALE à Cinven se ferait pour 925 millions d’euros. Il est aussi prévu une remontée de capital, en amont de la transaction, en juin 2018, d’ALE à AXA S.A. pour un montant de 240 millions d’euros.

« Cette transaction est une nouvelle étape importante dans notre stratégie visant à obtenir un meilleur équilibre entre risques assurantiels et financiers, en ligne avec notre plan Ambition 2020 », a déclaré Gérald Harlin, directeur général adjoint et directeur financier d’AXA. L’opération, qui devrait être finalisée d’ici à fin 2018 ou le début de l’année 2019, devrait avoir un impact positif sur le ratio de solvabilité II d’AXA d’environ 2 points, précise l’assureur.

Revenus garantis
Apparus aux Etats-Unis dans les années 1990, les « variable annuities » sont des produits d’assurance-vie en unités de compte – permettant donc d’investir en Bourse – mais à revenus garantis. Basé à Dublin, AXA Life Europe gère quelque 248.000 contrats pour un montant total de réserves d’environ 5 milliards d’euros, dont 70 % sont liées à des polices allemandes. Cette plate-forme – qui distribuait ses produits notamment en Allemagne, en France, au Royaume-Uni, en Espagne ou en Italie – ne génère plus d’affaires nouvelles depuis 2017. Avec cette acquisition, Cinven confirme son appétit croissant pour l’assurance-vie. Début juillet, ce géant du capital-investissement s’était déjà porté acquéreur, à travers la compagnie Viridium Group, dont il est actionnaire à 80 %, de la grande filiale d’assurance-vie allemande de Generali.

« L’acquisition d’ALE […] nous permet de répliquer le modèle de plates-formes de consolidation que nous avons déjà créées avec Guardian Financial Services au Royaume-Uni, Eurovita en Italie et Viridium en Allemagne. Dans le cas présent, la stratégie d’investissement de Cinven se concentre sur la consolidation des fonds fermés d’assurance-vie à annuités variables, principalement en Irlande et sur l’île de Man », a expliqué Caspar Berendsen, associé chez Cinven, dans un communiqué distinct.

Fonte: