CNP Assurances interrompe le trattative sul prolungamento dell’accordo distributivo con Caixa Seguridade

CNP Assurances manque une occasion de sécuriser son partenariat au Brésil
LAURENT THÉVENIN

LES DISCUSSIONS DEVANT PERMETTRE LA PROLONGATION, AU-DELÀ DE 2021, DE SON ACCORD DE DISTRIBUTION AU BRÉSIL ONT ÉTÉ INTERROMPUES.
Le jeu s’annonce compliqué pour CNP Assurances au Brésil. L’assureur français a annoncé jeudi après Bourse l’interruption des discussions sur la prolongation de son accord de distribution qui avaient été entamées avec son partenaire local Caixa Seguridade – la division d’assurances de Caixa Econômica Federal, la deuxième banque publique du pays. Cela après que les deux parties ne sont « pas parvenues à un accord sur le renouvellement après février 2021 de l’accord de distribution au Brésil des produits de leur filiale commune Caixa Seguros par le réseau de Caixa Econômica Federal », a expliqué CNP Assurances. De son côté, Caixa Seguridade, dans une déclaration transmise au régulateur local, indique avoir « rejeté la proposition de CNP Assurances pour une renégociation par anticipation » de cet accord.

Cette annonce est intervenue trois semaines seulement après que l’assureur français a confirmé des discussions sur le sujet. « L’accord de distribution demeure en vigueur jusqu’à son échéance en février 2021 dans les conditions actuelles », souligne CNP Assurances, actionnaire à hauteur de 51,75 % de Caixa Seguradora (le nouveau nom de Caixa Seguros). Cet accord de distribution exclusif avait été noué en 2001 pour une durée de vingt ans.

A la suite de cette annonce, le titre CNP Assurances a terminé vendredi en baisse de 0,81 % à la Bourse de Paris. « Mais rien ne change pour l’instant. C’est “business as usual” jusqu’en 2021 », relativise un analyste, qui ne se hasarde pas à tirer des conclusions trop hâtives sur la suite de l’histoire. D’autant que le contexte économique et politique au Brésil est compliqué et qu’il serait dans l’intérêt du camp brésilien de trouver un accord avec CNP Assurances, afin de valoriser au mieux Caixa Seguridade, dont l’introduction en Bourse est envisagée.

Premier marché à l’international
Pour CNP Assurances, ce dossier revêt en tout cas une importance capitale. En seize ans, le Brésil est en effet devenu un rouage essentiel de son dispositif. Avec 3,55 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2016, c’est son premier marché à l’international, devant l’Italie. Cinquième assureur brésilien, Caixa Seguradora lui a apporté plus de 30 % de son résultat brut d’exploitation l’an dernier et 20 % de son résultat net. Ce pays a pris une dimension d’autant plus importante pour CNP Assurances que celui-ci a perdu depuis 2016 la production des nouveaux contrats d’assurance-vie vendus par les Caisses d’Epargne en France.

Ces dernières années, l’assureur français a élargi son rayon d’action au Brésil avec deux petites acquisitions (Prévisul, en 2013, et Tempo Dental, en 2014) et le lancement en 2016 d’une plate-forme de vente 100 % numérique. Cette activité, baptisée « Youse », a vendu 60.000 contrats d’assurance auto, habitation et prévoyance après neuf mois d’activité commerciale. En février dernier, CNP Assurances avait, en revanche, abandonné son projet d’acquisition de deux filiales d’assurances et de courtage de la banque d’investissement brésilienne BTG Pactual.
Fonte: