Perché AXA ha investito 170 mln su 530 progetti scientifici

CHANTAL HOUZELLE

Quel intérêt peut avoir AXA à soutenir des projets scientifiques liés aux enjeux environnementaux, socio-économiques, digitaux et médicaux à l’échelle planétaire ? L’ex-patron visionnaire du groupe d’assurances, Henri de Castries, l’a compris dès 2007 en créant le Fonds AXA pour la recherche, qu’il a doté de 200 millions d’euros sur dix ans. A ce jour, 170 millions sont investis dans 530 projets. « Selon une évaluation indépendante, les chercheurs de 55 nationalités soutenus par notre fonds sont beaucoup plus repris que la moyenne, avec des productions académiques deux fois plus citées », souligne Christian Thimann, son directeur. « La colonne vertébrale de notre stratégie tient au financement de 45 chaires de recherche dans le monde. »

Stent intelligent
Comme la première consacrée aux risques climatiques en Afrique, qui a été inaugurée en 2016 à l’université du Cap. En France, il soutient par exemple Abdul Barakat, porteur de la chaire AXA en ingénierie cellulaire cardio-vasculaire à l’Ecole polytechnique, qui est à l’origine de la conception d’un stent intelligent améliorant le suivi des patients. Chaque année sont financées de 4 à 8 chaires avec une dotation jusqu’à 2 millions, et de 20 à 25 bourses de post-doctorants à hauteur de 130.000 euros. Des projets passés au crible par le conseil scientifique international du fonds, qui est présidé par Thomas Kirkwood, professeur émérite à l’université de Newcastle.

Pour AXA, « l’enjeu est double : la philanthropie est chère à notre métier de l’assurance au service de la société », synthétise Christian Thimann. Par exemple, « en santé publique, l’un des grands défis est, avec la longévité, la prévention des risques liés à des maladies comme le diabète ou Alzheimer, pour éviter l’explosion des coûts. Ce qui va aussi dans l’intérêt du groupe et de ses clients », illustre-t-il.

Fonds AXA pour la Recherche
Date de création : 2007

Directeur : ChristianThimann

Dotation : 200 millions

Equipe : 10 personnes

Secteur : financement
Fonte: