Siaci Saint Honoré in cerca di nuove acquisizioni

LAURENT THÉVENIN
LE COURTIER A VU SON CHIFFRE D’AFFAIRES BONDIR DE 14 % EN 2016, À 306 MILLIONS D’EUROS. IL A MULTIPLIÉ LES ACQUISITIONS EN FRANCE ET À L’INTERNATIONAL.
Forte accélération pour Siaci Saint Honoré en 2016. Le courtier d’assurances français publie ce lundi un chiffre d’affaires en progression de 14 % sur l’exercice 2016, à 306 millions d’euros. La branche assurance de personnes (prévoyance, santé, conseil, mobilité internationale) a apporté l’essentiel de la croissance (+21 %, à 202 millions d’euros). « Mais le chiffre d’affaires a aussi augmenté de 2 %, à 104 millions d’euros, en IARD [incendie, accidents et risques divers, NDLR] sur un marché des risques industriels sans croissance », souligne Hervé Houdard, vice-président et directeur général de Siaci Saint Honoré, un groupe historiquement positionné sur le Top 1.000 des entreprises françaises. Il se dit néanmoins « particulièrement inquiet de la réduction du tissu économique en France, qui entraîne une contraction de la matière assurable. »

Relais de croissance
Mais Siaci Saint Honoré peut compter sur un relais de croissance à l’international (24 % du chiffre d’affaires), dans le sillage notamment de sa filiale MSH International, spécialisée dans la conception et la gestion de solutions d’assurance-santé pour les personnes en mobilité. « Notre axe stratégique s’articule autour de l’Europe et de l’Afrique, dont les échanges commerciaux avec la zone Asie-Moyen-Orient sont de plus en plus importants », détaille Hervé Houdard. Début 2017, Siaci Saint Honoré a ainsi participé à la création d’Olea, un nouveau courtier panafricain, dont il est un actionnaire de référence. MSH International cherche par ailleurs à s’implanter en Indonésie.

Pour 2017, le groupe présidé par Pierre Donnersberg vise une croissance au minimum de 5 à 10 %. Il se dit « bien parti » pour atteindre l’objectif fixé il y a deux ans avec le fonds d’investissement Ardian, son actionnaire à 51 %, de 500 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2020. Cette ambition « passera nécessairement par de nouvelles opérations de croissance externe », souligne Hervé Houdard. Depuis la prise de contrôle par Ardian, Siaci Saint Honoré a été très actif sur ce front, en France comme à l’international. Après les rachats en 2016 de Cap Marine (assurance maritime et transport), Dufaud Assurances (bijouterie, joaillerie et risques spéciaux) et Expat Insurance (à Singapour), il a annoncé cette année une prise de participation « significative » dans Alpha Lloyds (à Dubaï) et l’acquisition d’AC Conseil (spécialisé dans le conseil en marketing RH et les bilans sociaux individuels).

« Nous privilégions des acquisitions de niche qui peuvent apporter une vraie valeur ajoutée pour notre clientèle. A l’inverse, nous ne voyons pas l’intérêt de racheter un courtier généraliste de taille intermédiaire juste pour faire grossir le chiffre d’affaires », précise Hervé Houdard.
Fonte: