Ciprés Assurances passa al gruppo Apax Partners

LAURENT THÉVENIN
SOUS LBO DEPUIS FIN 2014, LE COURTIER GROSSISTE FRANÇAIS EST EN FORTE CROISSANCE. APAX PARTNERS VA PRENDRE LA PLACE DE TA ASSOCIATES COMME ACTIONNAIRE DE RÉFÉRENCE.
Un fonds va en remplacer un autre chez Ciprés Assurances. Le courtier grossiste français, spécialisé en assurance de personnes, a annoncé mercredi l’entrée en négociations exclusives d’Apax Partners MidMarket, l’un des leaders du « private equity » en France et en Europe, avec l’américain TA Associates en vue de devenir son nouvel actionnaire de référence. A cette occasion, le management de Ciprés Assurances, aujourd’hui actionnaire à hauteur de 25 %, va monter au capital, précise aux « Echos » Laurent Ouazana, président du courtier. Les modalités financières de la transaction – qui doit être finalisée début juillet – n’ont pas été divulguées.

Elargissement de l’offre
La sortie de TA Associates, actionnaire de référence depuis le LBO de septembre 2014, intervient alors que Ciprés Assurances est « en avance sur sa feuille de route », souligne Laurent Ouazana. Positionné sur l’assurance santé et prévoyance des travailleurs non salariés (TNS) et des TPE-PME, le courtier grossiste fondé il y a dix-sept ans reste sur une croissance de 18 % en 2015 comme en 2016, ce qui lui a permis d’atteindre 65 millions d’euros de chiffre d’affaires l’an dernier. Alors qu’il visait initialement les 100 millions de chiffre d’affaires à l’horizon 2020. « Nous devrions maintenant y arriver dans les deux ans », indique Laurent Ouazana.

Ciprés Assurances veut désormais s’imposer comme « la référence assurance des entrepreneurs français », ce qui passera par un élargissement de l’offre, d’abord vers des produits retraite. Il envisage aussi d’aller sur l’assurance-dommages (multirisque professionnelle, responsabilité civile, etc.), sans doute via une acquisition, annonce Laurent Ouazana. Apax Partners MidMarket « va nous donner les moyens d’aller plus loin », affirme-t-il. Cette opération vient confirmer l’appétit des fonds pour le courtage. Ceux-ci ont multiplié les investissements dans le secteur ces dernières années. Ils sont particulièrement attirés par la récurrence du chiffre d’affaires des courtiers, qui s’emploient à fidéliser leurs clients.
Fonte: