Sferen se concentre sur la réassurance et les achats

Vu de la Macif, l’objectif de Sferen, le groupe mutualiste qu’elle a constitué avec la Maif et la Matmut, est très circonscrit. Il est d’améliorer la sécurité financière des mutuelles par le biais des traités de réassurance notamment. « Le programme de réassurance climatique est déjà en place », a expliqué mardi Gérard Andreck, président de la Macif. « Nous avons acheté une couverture de 650 millions d’euros par événement », a-t-il précisé. Sferen doit aussi permettre de « réduire les charges de 5 à 10 % grâce à la mise en commun des achats », selon le président qu’il s’agisse d’achats liés à l’assurance (réseau de réparateurs, d’experts, d’avocats, etc) ou hors assurance (espace publicitaire, affranchissements). Mais « il est probable que nous gagnerons peu en matière de frais de réparation auto », indique Gérard Andreck estimant la Macif déjà très performante sur le sujet.