AXA prosegue l’uscita dalla controllata americana

L’assicuratore francese venderà nuove azioni di AXA Equitable Holdings.
Privilegiando l’assicurazione sanitaria aziendale, la protezione personale e l’assicurazione contro gli infortuni, AXA sta procedendo nella graduale uscita dalle attività finanziarie (assicurazioni sulla vita, gestione patrimoniale) negli Stati Uniti. Lunedì sera, il gigante francese delle assicurazioni ha annunciato una transazione a due punte che ridurrà la sua partecipazione nella controllata americana AXA Equitable Holdings (EQH) a meno del 50%. Il gruppo guidato da Thomas Buberl detiene circa il 60% del capitale di questa filiale quotata a Wall Street, che riunisce le sue attività di assicurazione sulla vita, di risparmio e di pensionamento oltreoceano, nonché la sua partecipazione nel gestore patrimoniale AllianceBernstein.

Laurent Thévenin
L’assureur français va céder de nouveaux titres d’AXA Equitable Holdings.
Donnant désormais la priorité à la santé, la prévoyance et l’assurance-dommages des entreprises, AXA avance dans sa sortie progressive des activités financières (assurance-vie, gestion d’actifs) aux Etats-Unis. Le géant français de l’assurance a annoncé, lundi soir, une double opération qui doit faire descendre sa participation dans sa filiale américaine AXA Equitable Holdings (EQH) à moins de 50 %. Le groupe dirigé par Thomas Buberl détient environ 60 % du capital de cette filiale cotée à Wall Street et rassemblant ses opérations d’assurance-vie, épargne et retraite outre-Atlantique, ainsi que sa participation dans le gestionnaire d’actifs AllianceBernstein.

AXA a lancé une offre secondaire d’actions ordinaires d’EQH pour vendre 40 millions de titres et accordé aux banques du syndicat une option permettant l’acquisition de 6 millions de titres supplémentaires dans un délai de trente jours. L’assureur a, par ailleurs, conclu un contrat de rachat d’actions avec AXA Equitable Holdings pour lui céder 30 millions d’actions ordinaires d’EQH. Il n’a pas encore donné le prix auquel seront cédés ces titres. Au cours de Bourse d’AXA Equitable Holdings de lundi à la clôture (20,87 dollars), ces 76 millions d’actions valaient 1,59 milliard de dollars (1,4 milliard d’euros).

Profil transformé
A l’issue de ces deux opérations, le groupe français ne contrôlera plus EQH, qui ne sera plus consolidé dans ses comptes. Mais il sera toujours représenté à son conseil d’administration et conservera le pouvoir de nommer 3 des 9 administrateurs. En novembre, une précédente offre secondaire d’actions ordinaires et un rachat d’actions lui avaient permis de dégager un produit net de 1,8 milliard de dollars.
Alors qu’il veut se désengager d’EQH, AXA « n’a pas de pression pour vendre », avait affirmé aux « Echos » Thomas Buberl, il y a un mois. Avec l’acquisition réalisée en 2018 de XL Group, spécialiste de l’assurance-dommages des entreprises et de la réassurance, ce mouvement va transformer le profil du groupe. « Quand nous serons totalement sortis d’AXA Equitable Holdings, nous serons alors exposés à 80 % aux risques techniques (incendies, risques d’entreprise, santé, etc.). Ce sont des risques qui se maîtrisent mieux et qui permettent d’avoir des interactions plus fréquentes avec les clients », indiquait le dirigeant.

Fonte: